Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 avril 2008 4 10 /04 /avril /2008 11:04

OUEST FRANCE - mercredi 09 avril 2008


C'est au Japon que le concept sur lequel s'appuient les Amap a émergé dans les années 1960. Des mères de famille se sont inquiétées des conséquences, sur la santé, de l'intensification de l'agriculture et de l'usage massif des pesticides. Elles se sont donc regroupées pour passer un contrat avec un agriculteur : la garantie d'achat de toute sa production à l'avance, contre son engagement à produire sans produits chimiques. Le nom donné à ce système, Teikei, signifie « mettre le visage du paysan sur les aliments. »

En France, la première Association pour le maintien d'une agriculture paysanne a vu le jour près de Toulon en 2001. Depuis, le développement des Amap est exponentiel : leur nombre est difficile à estimer, mais il en existerait plus de vingt dans les Pays-de-Loire.

En Sarthe, elles sont cinq qui concernent toutes des maraîchers, donc des livraisons de légumes : la Fonderie au Mans, à Pontvallain, Flée, Vaas et le Clos Vert à Crosmières, la plus ancienne, créée en 2004. Les Amap peuvent concerner d'autres produits, comme la viande, les fruits, le pain ou le fromage, mais à chaque fois il faut passer un nouveau contrat avec l'agriculteur concerné. Les adhérents s'engagent à organiser le circuit de livraison des produits et leur répartition.

Deux nouvelles Amap sont en cours de création en Sarthe avec Damien Fihey et Isabelle Péry.

Partager cet article
Repost0

commentaires